Un poison d’avril ?

Un poison d’avril ?

Monsieur le Président, vous comprenez notre “lassitude, fatigue, emportement et énervement”. C’est bien tout ce que vous souhaitez admettre. Un an de pandémie et vous persistez dans votre gestion au lance-pierre de la crise sanitaire. Monsieur le Président, vous...