Urgences 7 jours/7, 24 heures/24… Mais pas pour tous !

Paris, 29 Juillet 2021, une situation hallucinante mais prévisible : les urgences de l’hôpital Tenon (APHP) ne peuvent plus assurer toutes les prises en charge. Faute de personnels soignants, elles se trouvent dans l’obligation de délester leur activité vers les urgences alentour dans le silence médiatique le plus total.

Déjà chaque année, les mois de juillet et août amènent leurs lots de fermeture de lits d’hospitalisation et de services. Cependant, cet été, ces fermetures atteignent un nombre record et inquiétant.

En quelques jours, le Collectif Inter-Urgences a recensé plusieurs dizaines de Centres Hospitaliers dans toute la France dont la capacité d’accueil est diminuée voire suspendue, tant aux Urgences que dans le reste de l’hôpital. A titre d’exemple, En Ille-et-Vilaine et en Mayenne, deux départements limitrophes, la moitié de l’offre de soins s’arrête la nuit (soit 5 SAU sur 8 : Redon, Vitré, Fougères, Mayenne, Château-Gontier). La pression est reportée vers les hôpitaux de Rennes et Laval, sans effectif supplémentaire et à plusieurs dizaines de kilomètres. Quid de l’accès aux soins d’urgence en moins de 30 minutes sur le territoire ? Nous observons le même phénomène pour des équipes de SMUR, comme à Aix-en-Provence où la ligne ferme une dizaine de jours au mois d’août.  Ces fermetures se traduisent par une perte de chance pour nos patients.

La situation s’explique par des effectifs insuffisants. Le choc d’attractivité promis n’a pas eu lieu. Malgré le Ségur de la Santé, les collègues continuent de quitter l’Hôpital Public. Tout ceci n’est que le résultat des politiques de santé menées depuis des décennies dégradant un peu plus chaque année  le service public hospitalier et le soin de premiers recours.

Dans ce contexte, des mouvements de grève locaux naissent dans les établissements et sont relayés depuis hier par les centrales syndicales. Nous appelons les collègues à dénoncer ces situations via le Collectif Inter-Urgences et les procédures institutionnelles de leur établissement.

Le Collectif Inter-Urgences continue de militer pour un meilleur accès aux soins sur le territoire. Ne laissons pas la crise sanitaire du Covid masquer les carences structurelles de l’offre de soins. 

Le Collectif Inter-Urgences

0 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This