Derrière les écrans de fumée

L’exécutif cache son insuffisance pour réformer notre système de santé. Beaucoup de fumée mais une fois dissipée, il ne reste que « la poudre de perlimpinpin ». Des milliards mis sur la table sans avoir l’ambition de regarder en face les situations critiques rapportées par les équipes soignantes et les usagers. Les annonces ne suffisent plus.

Le 19 mars 2019, le Collectif Inter-Urgences se crée pour avertir de la dégradation insupportable de notre système de santé. Nous dénoncions alors le manque de lits d’hospitalisation, le déficit en personnel et l’inégalité d’accès aux soins. Aujourd’hui, nous y ajoutons les déprogrammations de soins, utilisées comme levier pour combler les manquements des structures de soins. La crise sanitaire se montre dans toutes ces insuffisances à l’ensemble de nos concitoyens.

Dans son discours de Mulhouse du 12 mars 2020, Mr Macron annonce : « La santé n’a pas de prix » et « Nous prenons des mesures très fortes pour augmenter massivement nos capacités d’accueil à l’hôpital car l’enjeu est de continuer à aussi soigner les autres maladies ». Nous sommes loin du compte.

Le gouvernement n’a pas tiré les leçons de la “première vague”. Tellement satisfait car “l’hôpital a tenu” selon la formule de sortie du premier confinement. Déjà un an de crise sanitaire. Nous dénombrons presque 100 000 morts de la Covid-19. Les confinements, couvre-feu et évacuations sanitaires sont toujours dépendants de la fameuse “pression hospitalière”. Les équipes sont épuisées de travailler au jour le jour. L’impréparation est notre quotidien. Nos tutelles n’ont rien appris. Pire, elles persistent. La gestion de crise en mode “aigüe” ne doit pas être LE modèle d’organisation des établissements de soins.

« La folie c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent »

Albert Einstein

Plus que jamais, soignants, soignés restons mobilisés pour dénoncer la fumisterie de notre Gouvernement.

Photos : © Julien Baguette – son instagram : julien_baguette

0 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This