Chère liberté, où es-tu passée ?


Liberté, égalité, fraternité : ce sont les grandes valeurs que le Gouvernement prône pour l’éducation de nos enfants.

Cette année 2020, les valeurs de la République française ont été lourdement malmenées.

Aujourd’hui, c’est la liberté d’expression qui est dénigrée. La loi de sécurité globale est une attaque sans précédent contre la liberté de la presse. Limiter ainsi le droit à l’information, c’est s’en prendre à la liberté de pensée de la population.

Sommes-nous encore libres de penser, de nous exprimer ?

Les journalistes de terrain, au plus près de la population, au plus près de la réalité, portent-ils atteinte à la population ? Ou compromettent-ils le bon fonctionnement de notre Gouvernement ?

Le Collectif Inter-Urgences soutient la mobilisation du samedi 28 novembre contre la loi dite de « sécurité globale », nous défendrons la liberté de la presse quoi qu’il en coûte, car ce sont les fondements de notre République.

Les journalistes ont toujours permis aux membres du Collectif Inter-Urgences de s’exprimer sans compromettre leurs propos allant à l’encontre de la communication gouvernementale. Attaquer leur liberté revient à limiter la visibilité des luttes actuelles.

En sommes-nous vraiment là ? À bafouer les valeurs de la République ?

Liberté, Égalité, Fraternité

Le Collectif