S.O.S.

Des Lettres de détresse, qui raisonnent un peu comme les paroles d’une chanson :

Pourquoi je vis, pourquoi je meurs
Pourquoi je ris, pourquoi je pleure
Voici le S.O.S. D’un soignant en détresse
J’ai trop souvent eu les pieds sur Terre
J’aim’rais mieux être un oiseau
J’suis mal dans ma peau

Inspiré de S.O.S. D’un terrien En Détresse – Daniel Balavoine

Ce 29 novembre, c’est donc le message fait de lumières, qui s’est affiché à la nuit tombée sur la façade du CHU de Caen.

Une initiative qui n’est pas passée inaperçue sur le périphérique Caennais : le CHU de Caen, haut de 23 étages, est éclairé avec un message.

Un SOS fait de lumières issues des chambres des patients. Comme pour dire qu’à l’intérieur, on souffre. Une initiative des personnels en colère.

#SoutienAlagreveDesUrgences
#EnsembleSauvonslHopital
.

.
Merci à France 3 Normandie pour leur publication.