Nous saluons aujourd’hui notre ami Christophe Le Tallec, qui s’est éteint ce Lundi 4 Janvier.

Christophe, tu n’auras pas l’occasion de voir de ton vivant les fruits de la lutte pour laquelle tu as consacré tes dernières années.

Si la plupart de tes pairs l’ignorent nous n’oublierons pas ton rôle central dans les quelques avancées en faveur de l’amélioration des conditions de travail et d’accueil, aux urgences comme ailleurs.

Ces victoires nous laisseront le souvenir d’un homme porté par ses convictions humanistes, dont les talents d’orateur et de négociateur auront emmerdé plus d’un gratte papier en réunion.

S’il est avéré désormais que nous n’arriverons pas ensemble au bout de cette aventure, ton absence nous pèsera tout au long du chemin qu’il reste à parcourir. À défaut d’une légion d’honneur, reçois les honneurs d’une légion pour ton altruisme, denrée trop rare qui ne fait que souligner ton départ.

Nos pensées vont aujourd’hui à tes proches.